Jump to content

Bertrand Guillot évoque le rachat de SFR par Numéricable à la Réunion


Recommended Posts

Bertrand Guillot, directeur général de SFR Reunion, était l’invité de Face à l’Éco le 19 mai 2014. Il y a évoqué le rachat du géant de la téléphonie SFR par Numericable. 

Le directeur général de SFR Reunion était l’invité de Face à l’Éco présenté par Laura Chateau. Le paysage et le marché de la téléphonie mobile et internet est en passe d’être transformé à la Réunion suite au rachat de SFR par Numericable

Bertrand Guillot explique ce qui a motivé ce rachat : "le groupe SFR a décidé de privilégier le projet Numericable à deux autres projets. Il y avait 3 possibilités : se mettre en bourse, passer un accord avec soit Bouygues, soit Numericable." 

Quant à la décision de l’autorité de la concurrence, Bertrand Guillot évoque les deux scénario possibles : "elle peut soit laisser les choses telles quelles et dire qu’aujourd’hui il y a une concurrence aux deux sociétés qui appartiennent au groupe Altice : Outermer Telecom et SFR et chacun garde sa gouvernance." L’autre option est : "l’autorité de la concurrence peut demander à Altice de se séparer d’une de ses activités dans l’océan Indien." 

Pour ce qui est des conséquences à la Réunion, si les choses restent en l’état : "rien ne change et nous gardons trois sociétés fortes, SFR, Orange et Outremer Télécom". "Sinon il y aura revente d’un des groupes." 

Bertrand Guillot souhaite rassurer les clients : "il n’y aura pas de conséquences sur les tarifications." 

Cependant, il souligne : "il y aura des effets très importants sur le projet industriel et sur le développement du câble et donc du très haut débit à La Réunion." 

Pour ce qui est des différentes fusions et alliances entre opérateurs, le directeur général de SFR explique : "le consommateur y gagne s’il reste une concurrence assez forte sur le marché, ce qui n’est pas un problème à La Réunion : il y a 3 concurrents en téléphonie et encore 5 ou 6 en ADSL." 

En ce qui concerne les salariés de SFR Réunion, Bertrand Guillot assure : "le groupe s’est engagé à ce que jusqu’à 2017, il n’y ait aucune suppression d’emploi." 

Retrouvez plus de détails et l’intégralité de la vidéo de l’entretien de Bertrand Guillot sur le plateau de Face à l’Éco sur le site Linfo.re 


- Vos avis, vos réactions sur la page Facebook de DOMTOM ADSL en cliquant ici 

 

http://www.domtom-adsl.com/news/bertrand-guillot--evoque-le-rachat-de-sfr-par-numericable-a-la-reunion-id896.html

Link to comment
Share on other sites

Le câble n'est pas la fibre. C'est relié sur le réseau mais ce n'est pas la même chose. Mais c'était ta question que je ne comprenais pas.

Link to comment
Share on other sites

Non tu n'y es pas titane, si sfr utilise le câble pour déployer le très haut débit alors il devra acheminer à un moment donné ou à un autre l'internet par de la fibre également, pour ne pas perdre en débit. La fibre amène le net dans un quartier et est converti en câble ensuite vers chez l'abonné (cf topic zeop déploie la FTTH).

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.