Jump to content

Jean-Yves Charlier rassure les salariés de SFR Réunion


Recommended Posts

Visite éclair a la Réunion, hier, pour le PDG de SFR Jean-Yves Charlier venu répondre aux questions des salariés réunionnais après le rachat de l’opérateur par le groupe Numericable. 

Les 420 salariés de SRR (SFR Reunion) l’attendaient de pied ferme depuis l’annonce officielle du rachat de l’opérateur par le groupe Numericable au début du mois. Annoncé la semaine dernière, Jean-Yves Charlier, PDG de SFR France, est finalement arrivé hier matin sur notre île pour une visite de 24 heures. 

Particulièrement inquiets pour l’avenir des emplois à la Réunion, les syndicats sont ressortis plutôt satisfaits et rassurés de l’entrevue avec leur PDG. "On attendait des réponses sur l’emploi et M. Charlier a éclairci la situation. Nous sommes vraiment rassurés. Il nous a donné des garanties. Localement, il n’y aura pas de changement d’ici la fin de cette année. L’emploi sera ensuite préservé durant 36 mois à partir de la date officielle du rachat de la marque par Numericable qui devrait intervenir en début d’année prochaine “, indique Didier Bernard, délégué syndical CGTR. 

L’opérateur au carré rouge attend maintenant que l’Autorité de la concurrence rende son avis concernant le rachat en cours: la décision est attendue pour le mois de novembre. 

Ce n’est qu’ensuite que les grandes manœuvres commenceront au sein de l’ensemble des marques détenues désormais par Numericable, SFR, Only et iZi. Dans le secteur de la téléphonie mobile, Altice (maison-mère de Numericable) profite d’une position dominante, avec environ 70% de parts de marché à la Réunion. 

Le groupe pourrait donc être amené à se séparer de l’une de ses licences, via une cession ou en autorisant l’exploitation par un opérateur virtuel. 

Retrouvez plus de détails et l’intégralité de cet article sur le site Clicanoo.re 

- Vos avis, vos réactions sur la page Facebook de DOMTOM ADSL en cliquant ici 

 

http://www.domtom-adsl.com/news/jean-yves-charlier-rassure-les-salaries-de-sfr-reunion-id892.html

Link to comment
Share on other sites

Le PDG est rester moins de 12h sur l'ile. Il aurait pu faire une visioconf c'était pareil...

Mais sfr a une réel influence sur srr?

Link to comment
Share on other sites

Le PDG est rester moins de 12h sur l'ile. Il aurait pu faire une visioconf c'était pareil...

Mais sfr a une réel influence sur srr?

Dans le monde des affaires un pdg qui se déplace ça donne confiance mais un pdg qui se tère derrière son ordi pour une visio c'est qu'il a un truc à cacher.

Link to comment
Share on other sites

Il y a rien de rassurant dans ce qu'il a dit,ses salariés se retrouvent en surcis pendant 36 mois avec une épée sur la tête .Et aprés se sera retructuration ,licenciment.

Si c'est pour venir ici pour donner de tel assurance vaut mieux qu'il reste chez lui.

Comment la CGTR peut il accepter de tel propos??

Link to comment
Share on other sites

Oui.

 

Sinon, pourquoi le même logo et même matériel. Et puis il est venu ici donc sa le concerne.

 

C'est comme si tu dirais Orange france a t'il de l'influence sur Orange.re

J'était persuadé que sa fonctionnait comme une espèce de franchise. On utilisait le nom et le matos contre une redevance.

Ben du coup pourquoi on as pas les moyens d'acheter de la bande passante ...

Link to comment
Share on other sites

SFR est une filiale, une entreprise indépendante dont l'actionnaire majoritaire est SFR, mais elle reste une société indépendante.

Lorsque des investissements sont fait ils le sont grâce aux fonds propres de SFR Réunion et non à l'aide des fonds octroyés par la maison mère.

Les négociations avec des prestataires, quel que soit le domaine, sont opérées par la SRR en direct.

JY Charlier a fait plus que rassurer les employés sur le maintien des emplois durant 36 mois. il est conscient que la SRR est une entreprise qui fonctionne très bien, il n'a pas l'intention de modifier la manière dont elle travaille à la Réunion.

Une entreprise métropolitaine n'a pas vocation à régir une autre société implantée à 10 000 km de là alors que cette dernière connait parfaitement son marché.

Outremer et Izi appartiennent à Altice, pas à Numéricable, donc la concurrence restera en l'état, pas de rapprochement entre la SRR et Only/izi.

Autrement dit que des bonnes nouvelles et surtout un rapprochement qui fait sens au niveau industriel et qui nous promets des années à venir plutôt passionnantes.

En tout cas j'espère que tôt ou tard la SRR sera un des acteurs du déploiement de la fibre à la Réunion :-)

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces précisions.

Même si les deux entités restent distinctes à la Réunion, il n'empêche que ce sera les mêmes actionnaires derrière et du coup la concurrence sera moindre.

Link to comment
Share on other sites

Pourquoi dire que sfr ne se rapprochera pas d'izi et only et dire qu'il n'y aura un maintient des emplois sur 36 mois ?

ce n'est pas logique.

si sfr reste indépendant pourquoi faire craindre des futurs licenciement ?

 

Non j'y crois pas. 

Link to comment
Share on other sites

Cet accord concerne SFR globalement, pas uniquement SFR Réunion. Disons que la SRR est englobée dans cet accord mais qu'il n'a pas été fait spécifiquement pour elle.

Ensuite il faut savoir que Only et Izi appartiennent à Altice, pas à Numéricable. Alors que SFR sera rachetée par Numéricable.

Je vous rappelle que SFR et Canal appartiennent toutes deux à Vivendi, et ça n'enpêche pas Canal d'être un concurrent de SFR sur le marché de l'ADSL local. ;-)

Link to comment
Share on other sites

Oui c'est pour ça que je ne comprends pas la distinction qui est faite ente les deux rachats. Sérieusement, qui peut croire que SFR et numericable, qui appartiennent au même groupe, ne vont pas se concerter sur certains dossiers

: investissement, politique de forfait. Pour moi la réaction de la cgtr est hallucinante.

Link to comment
Share on other sites

SFR appartenait bien à vivendi comme canal et pourtant ça n'a pas empêché canal d'aller voir only pour faire canal connect.

Deux produits sur un même marché ça te donne une certaine autorité et un gain d'argent supplémentaire.

Link to comment
Share on other sites

Si vous saviez le nombre de boites qui se font concurrence et qui pourtant appartiennent au même groupe...
Nestlé et Unilever par exemple, à elles deux elles regroupent des milliers de marques et entreprises... et pourtant ça n'empêche pas aux marques de se tirer la bourre entre elles pour être à la première place...

Et plus on avance dans le temps plus ce système pyramidal se généralise...

Des petites boites se font racheter par des plus grosses qui appartiennent à un groupe qui appartient à un cosortium qui appartient à des fonds d'investissement qui appartiennent à des sociétés off shore qui appartiennent... etc.

Et lorsqu'on regarde tout en haut de la pyramide on retrouve toujours peu ou prou les mêmes 150 noms des plus grosses fortunes mondiales. :-)

Pendant longtemps un des plus gros actionnaires d'Altice était Carlyle, faites une recherche et regardez les noms que l'on retrouve dans ce fond d'investissement... :-D

"Le Groupe Carlyle est dirigé depuis janvier 2003 par Louis Gerstner, ancien patron d'IBM6. Parmi ses dirigeants, de nombreuses personnalités se sont succédé, telles que George H. W. Bush ou encore Olivier Sarkozy."
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carlyle_Group

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.