Jump to content

Très Haut Débit et 4G au programme pour l’Outre-Mer d’ici 5 ans


Recommended Posts

Victorin Lurel, le ministre des Outre-mer et Fleur Pellerin, Ministre de l’Economie numérique, ont annoncé différentes mesures lors de la Journée du numérique dans les Outre-mer. Très Haut Débit et attribution des premières licences 4G sont notamment au programme. . 

L’objectif et l’ambition du gouvernement est clair selon Fleur Pellerin, Ministre de l’Economie numérique : Que chacun des Français puissent bénéficier du Très Haut Débit (THD) dans les 10 ans à venir sur l’ensemble de la métropole et un objectif encore plus ambitieux porté à 5 ans pour l’Outre-mer. 

Un chantier estimé à près de 20 milliards d’euros au total qui sera assuré par des organismes privés et également à hauteur de 3 milliards par l’Etat. Pour financer ce programme Très Haut Débit, l’Etat compte vendre des licences 4G directement aux opérateurs de téléphonie mobile via une procédure qui sera gérée et encadrée par l’ARCEP. Il faudra cependant attendre encore une année pour que les premières ventes de licences 4G interviennent dans les départements d’Outre-mer. 

Le taux de subvention dans les départements d’Outre-mer sera également porté à 60% par rapport au 50% de l’Hexagone. Ce taux supérieur s’explique tout simplement par le retard existant déjà entre la métropole et les départements d’Outre-mer. 



- Vos avis, vos réactions sur la page Facebook de DOMTOM ADSL en cliquant ici

 

 

http://www.domtom-adsl.com/news/tres-haut-debit-et-4g-au-programme-pour-l-outre-mer-d-ici-5-ans-id804.html

 

Link to comment
Share on other sites

Subvention par ci, subvention par là. Il faut croire que les FAI (et les entreprises d'une manière générale) ne vivent que pour ca! Les clients leur paient en cacahuètes à la fin du mois? Ces subventions ne vont pas avoir l'effet escompté: la plupart vont se goinfrer au lieu d'investir dans le réseau. Il faut une vraie concurrence à l'image de Free en Métropole.

Link to comment
Share on other sites

je me reponds, subvention de 60% des projets THD proposés à l'état. donc pour le projet de 200M€ de la reunion 120M€ seraient apportés par l'Etat. 

Link to comment
Share on other sites

Donc l'Etat va financer la fibre/4G à hauteur de 60%. Bien. Quelles sont les garanties demandées par l'Etat envers les clients? Ils vont contrôler les tarifs ou alors laisser comme ca a été longtemps pour l'adsl (l'Etat finance mais laisse les entreprises abuser des tarifs).

Ca ne servira à rien si les forfaits fibres/4G se situent vers 50 euros (ce qui est très cher pour la Réunion).

Link to comment
Share on other sites

L'article complet sur le net indique que l'état finance à hauteur de 60% pour faire avancer à dans 5 ans et pour que les tarifs diminuent.

Link to comment
Share on other sites

http://reunion-multimedia.re/interviews/france-telecom-et-le-thd-la-reunion-1266

 

je cite: "L'avantage demeure bien sûr le débit qui apportera plus de qualité aux utilisateurs et ce avec des coûts d'accès très raisonnables. Aujourd'hui par exemple, il n'y a pas de différence de prix sur les offres HD et THD en métropole"

Link to comment
Share on other sites

Ici ont est censé avoir de la 3g+ mais dans le meilleurs des cas on les 4

Mb/s.

Le h+ permet elle du 42mb/s alors à mon avis avant de penser à la 4g se serai super d'avoir du h+

Envoyé depuis mon C6603 avec Tapatalk

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Que du caca en barre leur truc de 4G...

 

Jusqu'aux dernières nouvelles (Etude Sagis) 45% de la Réunion n'auraient pas accès à l'adsl 512Kbs.

 

La moyenne régionale pour ceux qui l'ont est de 2Mbs.

 

20 Milliards d'Euros, dont 60% financés par l'état pour que 3 ou 4 pecnos avec leur Galaxy S4 puissent surfer sur FaceBook à 3Mbs...Lurel se brosse la raie de notre île, y'a qu'a voir comment il favorisent les entreprise issues des antilles.

 

Pourquoi les FAI ne se sortiraient pas les doigts de la ou sa pue, pour offrir déjà pour commencer une plus large couverture, ou a défaut une qualité plus elevée de la connexion et des débits, çà serait déjà un pas immense (vu le tarif facturé).

 

Encore une fois, nous serons les dindons de la farce. Domiens victimes de l'insularité, de la non concurrence, cochons de payeurs. 

Link to comment
Share on other sites

Les FAI peuvent le faire en collaboration avec les mairies car il faut trouver et exploiter le terrain pour déployer les antennes.

Link to comment
Share on other sites

Ils pourraient déjà commencer par mutualiser les équipements, collaborer ensuite avec les collectivité pour le déploiement du matériel. Utiliser ensuite le reseau 4G pour l'internet au lieu de passer par le réseau Orange. Là oui. En attendant la fibre et le FTTH soit une réalité pour une plus grande partie de la population. Mais là je rêve.

Link to comment
Share on other sites

Tu sais que le réseau 3G ou 4G ne sera pas l'idéal pour toutes les utilisations possibles du net? Pour envoyer de gros fichiers chaque jour et pour jouer en ligne ca ne sera pas possible chaque jour. Le ping est 3 fois plus élevés.

 

Si c'était possible tu aurais vu que beaucoup de gens retourneraient sur le soi disant réseau d'orange.

En revanche, le super wifi ca c'est ce qui peut faire l'affaire.

Link to comment
Share on other sites

Tu sais que le réseau 3G ou 4G ne sera pas l'idéal pour toutes les utilisations possibles du net? Pour envoyer de gros fichiers chaque jour et pour jouer en ligne ca ne sera pas possible chaque jour. Le ping est 3 fois plus élevés.

 

Je le sais, je ne l'ai pas précisé mais je parlais de cette utilisation pour désenclaver numériquement la partie de la population ou toute infrastructure aérienne/souterraine cablées (cuivre ou fibre) étaient difficilement envisageable due au coûts. 

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.