Jump to content
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble
Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble

Bonjour à la communauté.
Les dernières version de la chatbox (qui corrigent des failles de sécurité importante) ne fonctionne pas très bien avec le thème actuel. Lors de la grosse maj (encore une autre...) du forum prévu dans quelques semaines, tout reviendra à la normale.

Sign in to follow this  
Jojo

Préférence régionale / partir un jour sans retour...

Recommended Posts

Je précise que je suis né et 100% produit créole.  :grin:

 

Que ce soit le zoreil ou le créole, une fois que l'on a tissé des liens ou construit une famille, il est beaucoup plus difficile de rentrer dans son pays d'origine.

Je crois avoir vu dans des études de L'INSEE, que seulement 10% de la population n'est pas d'origine réunionnaise, mais bon les chiffres...

 

Je soulève un second problème, le créole dans des postes importants ou valorisants. Je me suis fait rembarré par des créoles, je n'aime pas faire de généralités, mais le créole prend souvent la grosse tête. Le problème c'est que j'entends souvent des gens dire la même chose.

 

Kraz pa la paille.  :excl:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Très intéressant votre débat et surtout de bonne tenue, ce qui est loin d'être évident avec un tel sujet.

 

Privé :

Pour avoir exercé des choix d'embauche dans mes activités professionnelles, je peux vous assurer qu'il est profondément anti économique de faire venir un métro pour occuper la place d'un Réunionnais. Il faut payer son voyage et son déménagement pour lui/elle et sa famille, c'est cher. On est d'accord pour dire qu'il s'agit là de personnel d'encadrement. Mais il n'est pas toujours facile de trouver le profil que l'on recherche, c'est ça le vrai problème, car bien souvent les formations à La Réunion ne sont pas adaptées au marché du travail. J'ai toujours privilégier l'embauche locale, parce que ça me paraît évident, quitte à passer plus de temps pour aider le nouvel arrivant. Ça c'est dans mon secteur, très technique, mais comment ça se passe dans d'autres comme le BTP ? J'aimerai avoir votre avis là-dessus, car ce que j'ai entendu n'est pas très valorisant.

 

Public :

Nous avons des lois françaises et il convient de les respecter, c'est entendu. Mais j'affirme que dans certains cas, une certaine adaptation doit être envisagée pour les territoires ultramarins. Par exemple, pour les professeurs des écoles, il devrait être obligatoire de maîtriser parfaitement le créole pour que les enfants dont les familles parlent mal le français ne soient pas défavorisés. Avec des épreuves orales en créole pour le concours.

Dans un autre ordre d'idée, je suis scandalisé quand je constate que des fonctionnaires métro à la culture ne connaissent pratiquement rien de La Réunion et son histoire alors qu'ils ont la main-mise sur l'attribution de subventions sur ces même domaines. A la DRAC, la seule qui bosse bien et connait son boulot est créole, cherchez l'erreur...

 

Je suis tombé un jour sur un livre extraordinaire, écrit à la main, qui n'a jamais été publié et pour cause. Il s'agissait de l'autobiographie de l'épouse d'un fonctionnaire métro qui relatait sa vie à Saint-Denis au début du XX° siècle. Les conditions de vie au quotidien étaient juste épouvantables. On peut comprendre qu'alors il fallait allonger la monnaie pour convaincre les fonctionnaires français à venir s'expatrier à La Réunion. Mais aujourd'hui, est-ce toujours le cas ? Non, bien entendu. Donc ce sursalaire n'a plus lieu d'exister (il est d'ailleurs illégal depuis Giscard si ma mémoire est bonne). Connaissant assez bien la fonction publique et son fonctionnement dans les grades d'agent à attaché, je ne vois pas en quoi les Réunionnais seraient moins qualifiés pour occuper ces postes dans l’administration d'Etat, alors qu'ils les occupent bien dans les collectivités territoriales et avec succès.

 

 

Pour finir, je voudrai aussi préciser que pour un zorey, il est difficile de trouver un travail dès que l'on a atteint un certain niveau de compétences et que l'on n'est pas bardé de diplômes, ça aussi il faut le dire.

 

PS : le type qui a rédigé l'article de Wikipédia sur le syndrome goyave de France n'a pas l'air de connaître très bien La Réunion, vous avez déjà vu écrire zorey "zoreille" vous ? Zoreil éventuellement, mais cette féminisation n'existe pas, à ma connaissance du moins...

 

PS2 : La famille de l'épouse qui a rédigé ce livre est restée à La Réunion, c'est dans la maison de son arrière petit-fils que je l'ai lu...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime beaucoup ta maniere de t'exprimer Icore , un apéro avec toi et une bonne bouteille de vin ca serait un moment culturel sensationnel !!!

Edited by blue97432
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment ca marche la preference regionale? Fo se pointer avec un test ADN, un arbre genealogique qui fait foi, avoir un nom local?

 

Ca serait chouette de clarifier les conditions d'obtention du statut de "main d'eouvre locale officielle"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Cabri bleu de la Ravine, avec plaisir !

 

TontonPedro a bien raison de vouloir préciser ce point : qui est Réunionnais en fait ? Pour moi, c'est celui qui a sa vie, sa raison et son cœur dans l'île. Il y a d'autres interprétations plus ou moins officielles, mais celle-ci me convient.

 

Les tests ADN : j'ai vu l'autre jour un doc sur des recherches sur les migrations humaines depuis les origines de l'humanité, c'était passionnant. Je m'étais fait la réflexion que si l'équipe de chercheurs venait ici, ils n'en croiraient pas leurs yeux !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, parceque ma femme s'est vu deja refuser deux postes alors que mieux qualifiee a cause de cette sacro sainte raison. Elle ne connait pas la metropole, elle a vecu toute sa vie ici, mais elle a pas la bonne couleur de peau ni le bon nom de famille. comment on fait?

 

Parcequ'au vu de ce que l'on vit, on a techniquement le droit d'appeler ca du delit de facies, attendu qu'il n'y ait aucune base legale.

 

Pour que cela soit legal, il faut des regles et des points a respecter. Mais qui va avoir le courage de mettre ne place des criteres visant a demontrer le taux de "creolitude" requis chez un quidam pour meriter le precieux sesame?

 

Comment prouver qu'on a son coeur a la Reunion? Je veux dire, administrativement, comment ca se passe lol? Soyons realistes, en France on aime la paperasse, et il suffira pas que de dire qu'on aime la Reunion je crois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ceux qui prônent la préférence régionale, que pensent 'ils si les lyonnais, lillois, parisiens faisaient de même, il y aurait plus de 250 000 réunionnais et leurs familles qui retourneront ici.

Soit 1,2 Milllions serrés sur l'ile à la recherche d'emplois, de logements...

 

Bonjour les dégâts.

Edited by Jojo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous vous rendez-compte de ce que dit TontonPedro ? Si j'ai bien compris, ta femme est créole blanche, possiblement yab ou autre, et elle ne peut pas trouver de travail parce qu'on la prend pour une zorey ?! Alors ça c'est l'exemple à mettre en avant pour lutter contre ce genre de connerie ! C'est exactement ça qu'il faut combattre !

 

La paperasse : bien sûr que tu as raison et que pour l'administration il faut un cadre. Ce que j'avais trouvé pour ça : vivre à La Réunion, c'est avoir une adresse ici, être inscrit à Pôle Emploi localement, sécu locale, facture edf/eau locale, etc. On trouve toujours. (là c'était pour l'embauche d'intermittents). Ça a marché et ça marche toujours (mais je ne dis pas que certains n'ont pas fionné...).

 

@Jojo : attention à bien cerner le débat. On ne peut qu'être d'accord avec ce que tu dis, mais La Réunion a une particularité que n'ont pas toutes les grandes villes que tu cites : il y a l'île et autour il y a la mer, point barre. Tu ne peux pas changer de département ou de région, tu es condamné à rester sur le même caillou, c'est ça la grande différence avec la métropole qui est en plus au coeur de l'Europe. Le travailleur n'a pas à faire 10 000 bornes pour trouver un autre emploi, cette différence est capitale !

 

Pour moi, la préférence régionale ça s'applique à ceux qui vivent à La Réunion et peu importe qu'ils soient zorey ou kréol. Ils sont tous français, donc égaux. Le problème en fait est ailleurs, il nous dépasse parce que personne, politiques en première ligne, ne sait comment résoudre cette équation. Alors prenons un exemple :

 

Vous vous rappelez qu'il y a quelques temps, une entreprise a fait venir 150 ouvriers du Portugal ou d'Espagne, je ne sais plus, pour monter des panneaux solaires dans l'île. Pourquoi ?? Parce qu'à La Réunion, nous manquons dramatiquement de niveaux intermédiaires d'encadrement et que les patrons qui emportent les marchés ont autres chose à faire (s'en foutent ?) que de les former. Plus encore, l'ouvrier réunionnais a mauvaise réputation à l'intérieur même de l'île ! Quand j'ai construit ma première usine, tout ce que l'île comptait de gros boeufs me disait que ce n'était pas possible, que les Réunionnais n'avait pas une productivité supérieure à 50%, etc. J'ai lancé la production en étant constamment derrière eux, en les accompagnant, en les conseillant, en les responsabilisant, en étant chiant même s'il le fallait parce que je voulais que ça réussisse. Quelques mois plus tard, nous étions à 95% de taux de productivité (on ne peut pas faire mieux) et je pouvais partir en Europe voir mes fournisseurs en dormant sur mes deux oreilles : ils continuaient à travailler aussi bien quand je n'étais pas là.

 

Voilà un exemple de la vraie vie qui montre que les Réunionnais sont de bons travailleurs, à supposer qu'on les responsabilise et qu'on arrête de les prendre pour des couillons !

 

Dans l'exemple - édifiant ! - des panneaux solaires, quelques contremaîtres chef d'équipes compétents auraient  formé et encadré des Réunionnais, on serait arrivé au même résultat pour le client final, mais avec des gens qui auraient trouvé du travail chez eux et la fierté de rentrer le soir à la maison.

 

Voilà, vous comprenez maintenant pourquoi cette histoire de préférence régionale nous pourri la vie : c'est que les politiques sont incapables de nous donner les bonnes réponses en disant aux patrons de former des niveaux intermédiaires d'encadrement pour répondre aux besoins du marché du travail local. Car à partir de là, la question ne se posera plus, économiquement c'est une évidence.

 

Désolé d'avoir été un peu long, mais le sujet le mérite.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 c'est que les politiques sont incapables de nous donner les bonnes réponses en disant aux patrons de former des niveaux intermédiaires d'encadrement pour répondre aux besoins du marché du travail local. 

Non les politiques utilisent la préférence régionale à leur compte personnelle pour nous manipuler et nous dresser les uns contre les autres.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Icore pour cette edifiante demonstration que l'habit ne fait pas le moine.

 

Je me dois a mon tour d'apporter des precisions sur la situation de ma chere et tendre.

 

Elle est zorey, et ne connait que la Reunion. La metropole elle ne connait qu'en photo pratiquement.

 

Elle mange son piment, son carri feu de bois et son ti rhum quand elle ne porte pas notre progeniture, se ressource a la roche ecrite, se revivifie a la cascade bethlehem et a un faible pour le bilimbi piment et le gros pois boucane.

 

Nee de parents Zorey qui sont la depuis x temps, elle fait tres typee zorey...jusqu'a ce qu'on la voie manger ou parler de "son pays la Renyon".

 

Tout ca c'est bien beau, mais dans un entretien d'embauche dans le tourisme et l'environnement ou elle a bac +5 et plus ca ne tient pas la route quand on veut "representer visuellement " la Reunion.

 

Voila le sempiternel probleme. c'est pour ca que je voudrais l'avis d'un esprit eclaire sur la question du "pourquoi du comment" du "quid et du quod" de la "preference regionale" qui semble plus etre un accord tacite visuel qu'un reel texte de loi, au vu des deux deceptions successives dont elle a fait l'objet.

 

Voila ce que je comprends de la preference regionale: "eviter d'importer de la main d'oeuvre metropolitaine pour des postes que des Reunionnais formes en adequation pourraient satisfaire". 

 

J'ai de la famille qui travaille en aval de l'IRTS. C'est marrant quand ils vous disent que cet organisme fait venir de la main d'oeuvre de metropole alors qu'on a des diplome(e)s locaux qui ne demandent qu'a travailler/acceder a des postes avec plus de responsabilites.

Edited by TontonPedro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non les politiques utilisent la préférence régionale à leur compte personnelle pour nous manipuler et nous dresser les uns contre les autres.

@Jojo : si tu n'avais pas coupé le début de la phrase, tu saurais que c'est à peu près ce que je disais, en l'occurrence "Voilà, vous comprenez maintenant pourquoi cette histoire de préférence régionale nous pourri la vie : "
 
@TontonPedro : c'est quand même pas croyable ça, elle est née à La Réunion, ou n'a connu que cette île, et n'est pas considérée comme Réunionnaise, c'est à pleurer de dépit...
 
Voilà ce qui s'appelle jouer avec de la dynamite.
 
Jojo avance que les politiques nous manipulent, pourquoi pas ? En fait les politiques locaux sont au ras des pâquerettes, au jour le jour, vendus au dernier compromis, ils ne projettent rien sur l'avenir. D'abord parce que intellectuellement ils en sont incapables pour la plupart. Bien sûr il y a quelques "têtes pensantes", Verges est à cet égard une sacrée machine (en dehors de toutes considérations politiques) qui sait s'entourer, sans exclusive d'une quelconque "préférence" d'ailleurs . Mais ça, c'est quand il est au pouvoir... Non, les pires des pires, c'est dans les cabinets de "conseillers" qu'on les trouve. Là, c'est la meute de loups prêts à tout, jusqu'à s'entre-dévorer, pour que leur demi dieu arrive ou reste au sommet. C'est de là que peuvent sortir les manipulations les plus abjectes, les plus odieuses, qui sont distillées comme un poison par les médias naïfs et néanmoins complices plus ou moins involontaires.
 
Vous avez vu récemment des politiques se faire traîner dans la boue médiatique pour avoir "facilité" l'embauche de quelques affidés ? Eh bien sachez qu'ils sont tous comme ça, ou presque (car si, il y a de l'espoir...) ! Si vous remontez de, disons 15 ans en arrière, quasiment tous les fonctionnaires territoriaux embauchés depuis cette date l'ont été grâce à leur copinage plus ou moins éloigné avec un élu. Attention à l'adverbe "quasiment", je n'ai pas dit "tous"...
 
Quand vous avez cette situation, que je résume sinon ça serait trop long à décrire, et qu'une association de soi-disant défense des Réunionnais qui manifeste à grand bruits médiatiques (cf. plus haut...) pour ne pas que tel emploi soit occupé par une/un zorey, ce n'est pas seulement la République qu'on bafoue, c'est toute La Réunion, son histoire, sa culture et ses traditions qu'on insulte. Parce qu'ensuite, tout candidat à un poste qui est d'origine zorey, fut-il habitant depuis 30 ans, marié avec une créole, aimant "son" île, et quelles que soient ses motivations et ses compétences, verra sa candidature poussée vers la corbeille. Même si c'est le meilleur, et de loin.
 
Jusqu'au moment où les zorey en aient marre et qu'une association de créée pour porter plainte contre cette attitude profondément raciste et anticonstitutionnelle. Et c'est là que l'image de La Réunion comme territoire idéal du "bon vivre ensemble" pour le monde entier aura perdu pour toujours son aura de Paradis sur Terre.
 
Je vous le disais, les politiques sont aveugles...
 
 
PS : j'édite à cause de changement de taille de police dans le texte sans raison... bizarre ça.
Edited by iCore

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Icore pour cette edifiante demonstration que l'habit ne fait pas le moine.

 

Je me dois a mon tour d'apporter des precisions sur la situation de ma chere et tendre.

 

Elle est zorey, et ne connait que la Reunion. La metropole elle ne connait qu'en photo pratiquement.

 

Elle mange son piment, son carri feu de bois et son ti rhum quand elle ne porte pas notre progeniture, se ressource a la roche ecrite, se revivifie a la cascade bethlehem et a un faible pour le bilimbi piment et le gros pois boucane.

 

Nee de parents Zorey qui sont la depuis x temps, elle fait tres typee zorey...jusqu'a ce qu'on la voie manger ou parler de "son pays la Renyon".

 

Tout ca c'est bien beau, mais dans un entretien d'embauche dans le tourisme et l'environnement ou elle a bac +5 et plus ca ne tient pas la route quand on veut "representer visuellement " la Reunion.

 

Voila le sempiternel probleme. c'est pour ca que je voudrais l'avis d'un esprit eclaire sur la question du "pourquoi du comment" du "quid et du quod" de la "preference regionale" qui semble plus etre un accord tacite visuel qu'un reel texte de loi, au vu des deux deceptions successives dont elle a fait l'objet.

 

Voila ce que je comprends de la preference regionale: "eviter d'importer de la main d'oeuvre metropolitaine pour des postes que des Reunionnais formes en adequation pourraient satisfaire". 

 

J'ai de la famille qui travaille en aval de l'IRTS. C'est marrant quand ils vous disent que cet organisme fait venir de la main d'oeuvre de metropole alors qu'on a des diplome(e)s locaux qui ne demandent qu'a travailler/acceder a des postes avec plus de responsabilites.

 

lol madame c'est un peu la même chose et pourtant elle est créole, blonde avec les yeux vert du coup tout le monde la prend pour une zoreil . à paris on allait en boite au barachois et y'en a un qui une fois lui a sorti " alors zoreil quoi fait " , elle lui a répondu avec un bon gros créole le mec est resté sur le cul . pour le travail elle a pas trop de souci mais c'est quand même bizarre cette distinction que les gens font : zoreil, créole, chinois, mahoré......tout le monde est sur l'île donc tout le monde doit avoir les même opportunités et la même considération .

 

je connais un zoreil qui lui a beaucoup de mal à trouver du boulot . il est chauffeur de camion et parfois quand il appelle pour une offre d'emploi ,  au téléphone les mecs lui demande systématiquement " mais c'est un zoreil  ou non ? "  du coup il a pas le boulot . c'est dommage par ce que c'est une discrimination et c'est juste débile .

 

quand à l'importation de la main d’œuvre c'est juste aussi débile par ce que peut être qu'il y a 20 ans il y avait un déficit de formations et de diplômés à la réunion mais maintenant ce n'est plus le cas . pourtant des chômeurs bac+4 et bac+5 y en a pas mal à la réunion . le problème c'est que les préjugés restent et au niveau patronnant toutes les grosses boites sont gérées par des zoreils d'ou peut être et je dis peut être un manque de confiance envers la main d’œuvre réunionnaise du moins pour les postes à responsabilité .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu mets le doigt sur un autre problème Borom, qui est largement ignoré : les soucis que peuvent rencontrer les patrons dans certains secteurs à l'embauche de personnel. Pour garder un minimum de paix sociale ils préfèrent se mettre en infraction avec la loi plutôt que de prendre des zoreils (même si c'est pas fait exprès).. Et c'est pas très joli joli tout ça...

 

Les Bac + 4 ou 5 à La Réunion : il y en a et même beaucoup, mais est-ce que leur formation correspond aux besoins de l'île ? Rien n'est moins sûr quand on voit la formation professionnelle censée répondre à la demande des patrons et que les gens sortent de leur stage avec un bout de papier qui ne vaut rien après parfois des mois de boulot !

Vécu par un ami après 9 mois de stage : ah oui, mais vous n'avez pas telle et telle qualification, on ne peut pas vous embaucher. Seul UN sur douze a trouvé du travail. C'est pas un gros scandale ça, quand on connaît les tonnes de pognon déversé sur la formation par la Région ? Et encore, ça c'est un stage un peu proche de la réalité, il y en a beaucoup, mais vraiment beaucoup d'autres qui ne sont que du foutage de gueule, de l'occupation de djeunz qui picolent et fument leur zamal en cours, sans qu'on puisse rien leur dire...

Faudrait faire un topic "Formation" qu'on se marre, je suis sûr que chacun d'entre nous a des histoires vraies à raconter là-dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

si je comprends bien, vu vos témoignages, la preference regionale est juste une histoire de couleurs de peau?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La continuité territoriale, c'est quoi le problème en ce moment, des retards?

 

C'est juste 300€, aujourd’hui ou demain?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.