Jump to content

La situation concurrentielle des câbles sous-marins aux Antilles en question


Recommended Posts

La situation concurrentielle des câbles sous-marins aux Antilles en question

 

 

img-637.jpg

 

Préoccupée par la situation de la concurrence sur le marché de l'Internet haut débit aux Antilles, l'Autorité de la concurrence soutient l'Arcep dans sa volonté de réguler le marché des câbles sous-marins

 

Le transport des données électroniques (son, voix, images, données…) dans les départements et collectivités d'outre-mer se fait principalement par des câbles-sous-marins qui relient les îles entre elles et à la métropole. Les opérateurs de télécommunications, et notamment les fournisseurs d'accès à Internet (FAI), qui souhaitent proposer des offres à leurs clients sur le marché de détail doivent donc pouvoir accéder à ces câbles sous-marins, qui constituent le marché de gros du transport de données Internet.

 

Ce marché de gros du transport de données est concentré autour de deux acteurs dans la zone Antilles : France Télécom et le groupe Loret. Ce dernier a notamment remporté une délégation de service public lancée par la Région Guadeloupe pour le déploiement du câble Global Caribbean Network (GCN).

 

La desserte de Saint-Barthélemy s'effectue uniquement par le câble GCN. En l'absence d'infrastructure concurrente, les FAI sont tenus de passer par ce câble pour proposer à leur clientèle des offres d'accès à Internet haut débit.

 

Concernant Saint-Martin, qui est desservie par plusieurs câbles, l'Autorité de la concurrence est favorable à une véritable animation concurrentielle du marché par les différents opérateurs, ce que ne semble pas refléter le niveau actuel des prix de gros pour la desserte de l'île.

 

L'Autorité invite en conséquence l'Arcep à approfondir son analyse concernant la desserte de Saint-Martin et, le cas échéant, à réexaminer de façon plus générale la situation concurrentielle des câbles sous-marins aux Antilles. Un tel exercice ne serait toutefois plus nécessaire si la Région Guadeloupe parvenait à négocier avec son délégataire, GCN, des conditions techniques et tarifaires satisfaisantes.

 

Vos avis, vos réactions sur la page Facebook de DOMTOM ADSL en cliquant ici

 

Source : L'Autorité de la Concurrence

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.