Jump to content

Les ordinateurs et autres tablet pc bientôt soumises à la redevance tv


kosa974

Recommended Posts

Et si les ordinateurs capables de recevoir la télé ou même les toutes récentes tablettes multimédia (ou tablet pc), étaient, au même titre que les bons vieux téléviseurs, soumis à la redevance télé ? Cette possibilité, souvent évoquée ces dernières années, semble faire un retour en force dans les rangs parlementaires. Le vote du budget pour l'exercice 2011 n'y est pas totalement étranger. Explications.

 

Véritable arlésienne du Parlement, la soumission à la redevance audiovisuelle des ordinateurs ou encore des récentes tablet pc serait-elle sur le point de trouver son épilogue ? En juillet dernier, Christine Lagarde, ministre de l'économie, l'avait jugée prématurée.

 

Au centre des rumeurs, un entretien qu'a accordé au Figaro en début de semaine le sénateur Philippe Marini (UMP), qui n'est autre que le rapporteur général de la Commission des finances.

 

La recherche de nouvelles recettes

 

Ce dernier, estimant que l'Etat ne sera en mesure de couvrir ses dépenses qu'à hauteur de 70 % de ses recettes attendues, a relancé l'idée d'un élargissement de l'assiette de la "Contribution à l’audiovisuel public", plus communément désignée "redevance télé". Les ordinateurs, mais aussi les tablettes pouvant recevoir la télévision passeraient ainsi sur la sellette.

 

L'argumentaire du sénateur est clair. Selon lui, faire entrer les ordinateurs et tablettes dans le giron des technologies soumises à la taxation "tient compte de l'évolution des modes de consommation des médias (…). Aujourd'hui, on ne regarde plus seulement les programmes sur un poste de télévision traditionnel" avance-t-il.

 

Les ordinateurs et autres tablet pc bientôt soumises à la redevance télé ?

Cependant, avant de voir poindre les critiques, Philippe Marini précise qu'un éventuel élargissement d'assiette n'entrainerait pas de démultiplication de la redevance pour un foyer s'acquittant déjà de celle-ci.

 

Autrement dit, le nombre d'appareils dans un même foyer fiscal permettant la réception d'images n'influerait pas sur le montant de la redevance existante. Si vous payez déjà pour votre téléviseur, vous ne paierez pas de taxe supplémentaire.

 

Une recette supplémentaire estimée à 20 millions d'euros par an

 

A l'heure du ratissage de recettes jamais imaginées ou appliquées, cette mesure semble profiter d'un climat propice à de nouvelles pistes budgétaires. Intéressé par la question, Bercy, estime qu'une telle mesure rapporterait environ 20 millions d'euros chaque année.

 

Encore plus osé, une éventuelle extension de la redevance aux résidences secondaires, qui en sont jusqu'ici exemptées, est sérieusement envisagée par le sénateur de l'Oise. Un surplus en recettes de l'ordre de 200 millions d'euros serait cette fois-ci attendu. Des amendements en ce sens devraient être déposés par Philippe Marini.

 

Alors que la ministre de l'Economie jugeait une telle disposition "prématurée" il y a à peine cinq mois, l'idée semble faire son chemin dans les rangs de la majorité. Sera-t-elle pour autant suivie d'ici la fin du vote du budget 2011 ? Les contraintes budgétaires exceptionnelles auxquelles est confronté le gouvernement pourrait enfin jouer en faveur de la taxation des ordinateurs et tablettes jusque-là épargnés.

 

Source Zinfos974

Sa continue taxé tout et n'importe quoi pour faire rentré de l'argent. Vivre en ce monde coûte de plus en plus chére alors profitons bien de la vie pour le prix qu'on paie :MDR :cl1:<

Edited by kosa974
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.